[Concert] Dir en grey TOUR05 - It withers and withers-

Publié le 26 Juillet 2005

dir en grey olympia

 
♦ Date : 24.07.2005
♦ Lieu : Olympia, 18 rue Caumartin, 75009 Paris
♦ Durée : 2h environ
♦ Set list :
01. Merciless Cult
02. C
03. Saku
04. Jesus Christ R'n'R
05. Machiavelism
06. Garbage
07. The Final
08. Kodoku ni shisu, yue ni kodoku
09. Dead Tree
10. Itoshisa wa fuhai nitsuki
11. Higeki wa mabuta o oroshita yasashiki utsu
12. Audience Killer Loop
13. Beautiful Dirt
14. The IIIrd Empire
15. Spilled Milk
16. Kodou
Encore1:
17. Shokubeni
18. New age Culture
19. Obscure
Encore2:
20. Mr Newsman
21. Increased Blue
22. Child Prey

dir en grey olympia2

Tout commence pour nous vers 15h30 quand nous arrivons devant la salle mythique de l'Olympia. Là, un monde hallucinant (enfin on commence à avoir l'habitude avec ces concerts) et une file d'attente bien droite. On se place, on fait comme tout le monde on attend tranquillement en papotant, on hurle quand la caméra japonaise passe et on s'abrite toutes les 5mn à cause de la pluie. De temps en temps des personnes passe pour nous donner la liste des goodies vendus et les flyers des prochains concert (Mucc, Onmyouza et Undercover Slut).
Arrive 17h30 et l'ouverture des portes. 1ère suprise, comparé aux autres concert l'entrée se fait dans le calme, pas de bousculade et on est pas séré comme des sardines pour pouvoir rentrés. On voit que c'est une salle professionnelle. On rentre donc tranquillement, on se fait fouiller comme d'hab à l'entrée (génial j'ai réussi à garder le bouchon de ma bouteille d'eau), et aprés on court. Vite les goodies (rien d'exceptionel) puis aux vestiaires. Je sais pas combien de temps on a perdu là, mais ça m'a semblé être des heures.
Nous voilà enfin dans la fosse de l'Olympia. Comme on avait prévu avant on court sur la droite pour se mettre devant Die. Ca va, on est pas devant mais pas mal placé. Je n'avais jamais mis les pieds dans cette salle alors je jette un petit coup d'oeil autour de moi. La scéne est immense comparé aux autres concert, la fosse pas mal du tout avec une séparation devant la scéne et les tribunes sont juste au dessus de notre tête. D'ailleurs elles vont tellement loin que je me demande comment ceux qui sont au fond voient quelque chose.
L'attente, jusqu'à 19h, fut trés longue, mais le suplice n'était pas fini. Un groupe de métal francais du nom imprononsable de "ETHS" entre en scène pour faire la 1ère partie. Personellement, ce n'est pas ma tasse de thé et en plus, je ne suis pas du tout venu pour eux. Et je vis que le public fut du même avis car à part 2 ou 3 excités, personnes ne bougea et ils furent hués. La chanteuse rajouta même à un moment cette phrase : "Je suis désolée mais ils nous reste encore 2 chansons à jouer, veuillez patienter". Preuve que meme eux on compris qu'ils n'étaient pas désirés. Ce fut 30mn où je cru, pour la 1ère fois de ma vie, m'endormir dans un concert.
Un petit peu de patience encore avant que vers 20h la lumière ne s'éteigne pour laisser entrer Dir en grey. Et là, hystérie totale, le public hurle lors de leur entrée en scène. Die se place juste devant nous avec le capuchon de sa veste replié sur sa tête. Malheur je veux voir sa tête. Juste derrière se trouve Shinya tout de blanc vétu avec des gants noirs et pour la 1ère fois que je le vois tout blond décoloré. Il était trop beau derrière sa batterie. Devant la scéne se place Kyo (blond comme à son habitude) vétu d'un pantalon noirs, d'une chemise noire (qu'il ne garda que 5mn), tout maquillé et portant des lentilles blanches. Kaoru (les cheveux détachés et ondulés) et Toshiya se placèrent à gauche de la scène.
La musique commenca et tout le monde se défoula. Au bout de 2mn, un immense mouvement de foule fit que toutes les personnes derrières moi se retrouvérent par terre, elles tachérent de se relever le plus vite possible sans se faire écraser. Le groupe commence par les 3 premières chansons de leur album avnt de faire une micro pause de 30s. La foule était en délire, des personnes évanouis se sont faits évacués par les vigiles (au total j'ai du en voir passer une 20aine), et heureusement que la sécurité nous faisait passer de l'eau et nous aspergeait, car on aurait pas tenu (heureusement que j'avais ma bouteille).
Tout le monde reprenais en coeur les chansons et ça, Kyo l'a vite compris car, à certains moments, il s'arrétait de chanter pour laisser sa place au public, c'était magique. Die retira au bout de quelques instant sa cagoule pour nous montrer sa coiffure, et la se fut notre Die, celui que j'ai toujours adoré avec ses cheveux rouges qui flottait grace aux ventillos.
Kaoru en bon leader venait aprés chaque micro pause devant la foule, guitare au poing, pour annoncer que c'était reparti. Ils nous ont tous fait leurs chauds, Kyo en tête complétement en trance devant le public, se frappant le torse avec son micro et chantant le plus fort qu'il pouvait. Die nous narguait en venant s'installer sur les baffes juste devant nous (en quelques minutes je me suis retouvé juste devant les barrières avec seulement 1 personne devant moi). Kaoru s'avancait devant le public le poussant à crier plus fort et Toshiya fit ses petits sourires à la foule.
Au bout de 1h15, le groupe se retira dans les coulisses pour faire une pause. Elle dura 15min, durant laquelle le public hurla leurs noms et tapérent du pied pour qu'ils reviennent. Plus personne n'avait de forces et on ne tanaient plus que par l'adrénaline. Ils revinrent, aprés s'être changé (Die avait le t-shirt de la trournée mais les manches coupées, Kyo une nouvelle chemises encore retirée au bout de 2 mn, démaquilé et sans lentilles, Shinya cette fois vétue de noir) pour chanter 3 chansons avant de se retirer à nouveau. Et là, nouveau rappel du public. Au bout de 5 mn les voilà de nouveau sur scéne pour le dernier rappel. De nouveau 2 chansons, avant d'annoncer bye bye et de finir avec "Child Prey". Sachant que c'était la dernière je mis toutes mes forces qu'il me restait dedans, et je pense que le reste du public pensa la même chose. C'était hallucinant de voir toutes les personnes dans la salle reprendre en coeur le refrain, un bruit assourdisant remplit les lieux. Aprés cela, le groupe jetta médiators et baguettes, Die les bouteilles d'eau dans les tribunes en haut et sa serviettes dans la fosse (argg), et Kyo commenca par son T-shirt "Mad Stalin" dans la fosse (Reargg, je le veux) pour finir par la bassine d'eau en commencant par se la vider sur lui et jeter l'autre dans la foule.
Un concert génial, l'ambiance était excellente, le groupe avait le sourire aux levres en voyant comme le public était enthousiaste et fan, c'était génial de les voir heureux et ils se sont défoncés pour nous. Des caméras étaient présentes, ce qui annonce certainement un dvd de la tournée. En tout cas j'en garde de merveilleux souvenirs, certainement le meilleur concert de Jrock que j'ai fait en France jusque ici, et en tout cas le plus épuisant aux niveaux physique et émotionelle. Tout le monde en sortant de là était heureux et complétement épuisé, plus personnes n'arrivait à faire le moindre pas.
Merci DIR EN GREY de nous avoir offert ce magnifique concert et j'espère que vous reviendrez.
 
tshirt deg 

Rédigé par Mickaël

Publié dans #Concerts et dédicaces

Repost 0
Commenter cet article