[Concert] 2005 MUCC in EURO

Publié le 11 Août 2005

mucc 2005

♦ Date : 9.08.2005
♦ Lieu : La Locomotive, 90 bd Clichy, 75018 Paris
♦ Durée : 1h15 environ
♦ Set list :
[SE] Homura uta
01. Ranchû2.
02. Daremo inai ie
03. Zetsubô
04. Roji ura boku to kimi e
05. Dakuu
06. Gentô sanka
07. Mama
08. [nouveau morceau]
09. Aka tsuki
10. Zutazuta
11. Monochro no keshiki
12. Mae e
13. Bôzenjishitsu
14. Suimin
15. Daikirai
Encore:
16. 9gatsu 3kka no kokuin

Vers 16h30, j'arrive devant la Locomotive où, 1ère suprise, il y a beaucoup moins de monde que d'habitude. C'était prévisible, faire un concert un mardi soir et en plein mois d'août, peu de monde pouvaient se déplacer. De plus Mucc n'est pas un groupe connu et accessible à tout le monde. Je m'installe donc au début de la queue et attends ma copine qui devait me rejoindre plus tard. Je commence comme d'habitude à regarder le look des gens, certains maquillés avec l'ancien look de Tatsurou et d'autres en parfait petit gothique ou métalleux (bizarre, pourtant Mucc n'est ni un groupe goth ni métal). Pour une fois peu de fille en gothic lolita (c'est pas que j'aime pas ça, au contraire, mais des fois, ça ne va pas avec le look du groupe). Au bout de 10mn Joana me retrouve et on s'abrite vite sous un parapluie pour se faire un peu d'ombre, car la chaleur est insupportable.
Vers 19h, l'ouverture des portes se fait tout en douceur pour une fois. Personne ne pousse, les vigiles font passer sur le côté ceux qui n'ont pas de sacs. En parlant des vigiles, je trouve ceux de la Loco particulièrement mauvais. D'habitude, ils nous interdisent les appareils photos et les bouteilles d'eau, et là, ils m'ont fait jeter mon paquet de gateaux, conserver ma bouteille d'eau et, à l'intérieur, tout ceux qui avaient gardé leus appareils photos flashaient sans cesse. Il y avait même un vigile, dérrière les barrières devant la scéne, qui s'est endormi.
Nous nous retrouvons donc à l'intérieur après avoir achetés nos goodies et déposer nos sacs au vestiaires (de nombreuses personnes ont gardées leurs sacs à dos, mais se les prendre dans la tête lors d'un concert, ça fait mal). Nous nous plaçons sur la droite juste devant Miya et comme d'habitude juste derrière les barrières.
A 20h, la musique d'intro de "Homura Uta" retentit pour laisser entrer en pleine lumière le groupe (faudrait faire ça plus souvent car on les voit vraiment rentrer et on peut les admirer directement sans les apercevoir dans l'ombre). Satochi entre en premier, vétu d'un pantalon noir (comme tout le groupe d'ailleurs) et d'un tshirt blanc sous un gilet (c'est pas un fan de pêche pour rien), suivi de Yukke portant un tshirt arborant des cisailles, de Miya en polo noir avec son petit bouc, et enfin Tatsurou avec un t-shirt de la marque "Sexy dynamite London". Ils se sont tous inclinés et présentés devant la foule et seul Satochi n'était pas pieds nus, mais c'est vrai que c'est dur derrière sa batterie.
Démarre alors 1h15 de concert de pur plaisir. Ils nous ont fait un petit best of de tous leurs albums en nous offrant même une chanson de leur prochain album. Tasturou nous a offert un super show, dansant tout du long, sortant son harmonica sur "Mae e", pogotant et venant narguer le public sur "Daikirai". Il s'est même arrété deux fois pour essayer de nous dire des mots en Francais comme "Ca va la France, la France, Tour Eiffel". Ca a bien fait rire tout le monde, mais c'était mignon. J'adore sa voix quand il chante et son jeu de scène est magnifique. Miya était à fond dans ce qu'il faisait, ce n'est pas le leader du groupe pour rien. Lorsqu'il avançait devant la scène pour jouer de la guitare, on voyant bien qu'il était en harmonie avec son instrument. Dommage que son micro n'était pas fort, car lorsqu'il chantait on l'entendaient à peine. Mais il a été génial. Yukke n'a pas trop bougé, ne venant que rarement devant la foule, mais son petit cheveu rebel dans sa coupe champignon m'a bien fait rigolé. Il avait beau bouger sa tête dans tous les sens, sa mèche restait en l'air (t'en fais pas Yukke, t'était migon quand même). Et Satochi, ben c'était Satochi. A fond dérrière sa batterie, même si il ne peut pas venir devant la foule pour se faire acclamer comme les autres.
Heureusement que le jeu de lumière était bien fait. Tantôt la salle était sombre, tantôt remplie de lumère pour nous permettre de voir parfaitement la scéne. Là, rien à redire. Les deux drapeaux noirs sur les cotés de la scéne reprenant le logo de Mucc ont tenu le coup, et la salle n'était pas remplie à fond, ce qui nous a permis de bouger à notre aise. La seule choses que je pourrait regretter, c'est la passivité du public. C'est bien la première fois que dans un concert de Jrock je vois le public bouger si peu et endormi. Ca ne m'a pas empêché de profiter du spectacle.
Au bout de 1h15, Mucc quitte la scéne pour retourner dans les coulisses. Ils reviennent vite fait pour nous jouer un dernier titre "9gatsu 3ka no kukuin" avec l'intro entièrement à la voix de Tatsurou. S'en suit le laché de médiators et de baguettes. Et là je peux vous dire qu'on s'est battus, mais on à réussi à conserver une baguette de Satochi.
Et là ils s'en vont définitivement de la scène. On part chercher nos sacs, et direction un des organisateurs de NoSphere pour savoir quand se déroule la séance de dédicaces pour ceux qui ont achetés l'abum "Homura Uta".
Un concert génial, que je n'ai pas du tout envie de comparer avec les autres, et qui ma permis de voir sur scéne un groupe que je suis depuis 2 ans et que j'ai trouvé encore plus génial sur scène.

tshirt mucc baguette

Rédigé par Mickaël

Publié dans #Concerts et dédicaces

Repost 0
Commenter cet article